Vente

Peut-on vendre une voiture en leasing ?

Les conditions de revente d’un véhicule concerné par un financement en leasing sont particulières, voici ce qu’il faut savoir.

Revente et leasing, les cas de figures

Un automobiliste ayant un contrat de leasing n’est que locataire du véhicule, il n’a donc pas la propriété et la plaine jouissance de faire ce qui lui chante. Il est tenu par un contrat de crédit-bail avec un loueur, il s’agit généralement d’un organisme de financement partenaire de la concession automobile (la plupart des constructeurs ont leur filiale de financement). Pour expliquer clairement, la concession automobile propose un véhicule à l’automobiliste, c’est le bailleur qui « achète » le véhicule et se charge de le louer par le biais d’un contrat de location. La concession intervient au niveau des entretiens et autres services qui peuvent être ajoutés dans le contrat, la vente et la signature se fait en concession.

Les contrats se distinguent avec une LOA et une LLD. Seule la LOA est désignée comme un contrat de leasing, c’est-à-dire un contrat de credit-bail. La LLD est simplement un contrat de location. Pour la LOA, il faut attendre un délai de 13 mois après la signature du contrat pour pouvoir entreprendre la vente du véhicule mais cette dernière ne sait pas aux conditions de l’automobiliste. Le contrat prévoit pour chaque mois le prix à payer pour devenir propriétaire du véhicule, c’est donc à ce prix que l’automobiliste doit revendre la voiture, et reverser la somme au bailleur. Par ailleurs, c’est l’acheteur du véhicule qui règle directement le bailleur.

Transférer le contrat, une autre solution au leasing

Si la revente est possible, elle implique premièrement de trouver un acheteur et deuxièmement de vendre le véhicule au prix annoncé, ce qui n’est pas toujours au prix du marché et donc peu intéressant. Une partie des automobilistes vont acheter eux-mêmes le véhicule au terme du contrat avec la LOA mais la plupart vont rendre la voiture. Si le besoin de changement est trop important, il est possible de recourir à une autre solution qui est quasiment gratuite, c’est le transfert de leasing.

Il faut passer par un site spécialisé (exemple : Leazing.fr) pour déposer une annonce de transfert et trouver un repreneur. L’idée est en fait de transférer la location à un autre automobiliste qui serait intéressé par le véhicule et les conditions de location. L’intérêt du transfert est de pouvoir changer de voiture, de se désengager du contrat. Pour le repreneur, c’est souvent un contrat sans apport à verser et notamment avec des loyers déjà négociés. Les durées courtes sont aussi ce qui attirent les repreneurs, des frais de reprise sont facturés, ils correspondent à l’étude de solvabilité du repreneur ainsi que la réédition de la carte grise au nouveau nom.