Blog

Les astuces pour passer un contrôle anti-pollution

Depuis peu, un nouveau contrôle anti-pollution a fait son apparition. Bien plus strict que l’ancien, ce contrôle s’applique aux voitures personnelles et voitures utilitaires, peu importe qu’il s’agisse d’un véhicule à moteur diesel ou à moteur à essence. Quand on veut le passer, on a forcément une idée en tête : réussir le contrôle pour ne pas être soumis à une contre-visite. Car oui, même si la contre-visite n’est pas une sanction en soi, nous la redoutons tous. Alors que faire pour ne plus échouer au contrôle anti-pollution ? Nous vous donnons quelques astuces.

Contrôle anti-pollution : un entretien régulier du véhicule

L’entretien de votre véhicule doit se faire régulièrement, afin de réduire la fumée d’échappement et surtout faire baisser autant que possible la quantité de particules que relâche votre véhicule dans la nature.

Pour cela, il faudra que votre filtre à particules soit fonctionnel. S’il est défaillant, bouché ou saturé, nous vous conseillons d’en acheter un nouveau.

Il s’agit d’une pièce à retrouver sur le site Krosfou, et vous pourrez y trouver un large choix de filtres à particules, catalyseurs de haute performance à des prix abordables. Vous pouvez aussi choisir de le nettoyer en y versant du nettoyant FAP.

Il en est de même également pour le pot catalytique ou catalyseur. Installé dans le système d’échappement, il contribue à rendre moins nocifs les gaz d’échappement. Lorsque vous constatez que votre véhicule consomme trop de carburant ou s’il est beaucoup plus bruyant qu’à l’accoutumée, il est possible que cela provienne du pot d’échappement.

Quant au catalyseur, il doit être décrassé. Dans ce cas, il faut surtout éviter les petits parcours à froid. D’ailleurs, nous vous conseillons d’effectuer une vérification de l’état de votre pot catalytique tous les 20 000 km parcourus.

Astuces pour passer le contrôle anti pollution

Par ailleurs, vous ne devez pas oublier de vérifier votre sonde lambda. Le plus souvent, c’est elle qui cause les problèmes de fumée. La sonde lambda permet au moteur de fixer le mélange de comburant et de carburant. Il faut que le dosage soit bien fait, pour éviter des problèmes de fumée sur le véhicule. Il serait donc plus avantageux de changer la sonde avant de passer le contrôle anti-pollution.

Vous devez aussi jeter un coup d’œil sur le niveau d’huile pour voir s’il est trop élevé. D’autre part, vérifiez l’état des pièces telles que le filtre à air, les bougies d’allumage, la vanne EGR, la segmentation HS et les injecteurs.

Décrassez le moteur du véhicule

Avant de passer un contrôle anti-pollution, il est primordial de décrasser le moteur. Et pour ce faire, nous vous conseillons de pousser le moteur à fond pour qu’il puisse éliminer toute la crasse accumulée, surtout si vous êtes un habitué de la conduite en sous régime.

Si vous n’avez pas envie de faire un tour avec votre voiture, vous pouvez faire un décalaminage à l’aluminium. C’est un procédé qui ne coûte pas cher.

Il faut savoir que le moteur de votre véhicule rejette moins de gaz carbonique lorsqu’il est chaud.