Blog

Crédit auto ou leasing pour la fonction publique ?

Pour un fonctionnaire, il est difficile de choisir le mode de financement pour se procurer un véhicule, le leasing auto ou le crédit auto. Le meilleur moyen pour le connaître est l’utilisation d’un comparateur, bien que ce service reste difficile à trouver sur la toile. Il faut donc étudier les propositions et comparer les coûts des deux opérations.

Critères de choix du leasing

Le choix de l’un ou de l’autre repose sur la durée de remboursement du crédit. Si elle va au-dessous de 3 ans, le leasing est plus pratique car même s’il n’y a pas moyen de récupérer la somme car les loyers sont remboursés à perte, ça coûte moins cher comparé à l’acquisition et la revente d’un véhicule. De même, il faut aussi tenir compte de la distance effectuée par l’emprunteur. S’il a réalisé plusieurs kilomètres en peu de temps, il peut changer facilement la voiture (si son contrat le prévoit comme précise le site spécialisé Voiturea) et effectuer son entretien. Le type de véhicule est un autre critère car la comparaison de 2 véhicules de même type permet de monter d’une gamme avec un leasing. Par ailleurs, recourir à un comparateur est indispensable car la restitution d’une voiture avec une distance qui dépasse la limite ou en mauvais état engendrerait des frais élevés. Frais de pénalité, frais de kilométrage dépassé, l’addition peut rapidement monter et surtout s’avérer coûteuse. Suivant le type de conducteur et le kilométrage effectué, l’une des deux formules sera plus intéressante.

Zoom sur le leasing auto et le crédit auto

Le choix entre le leasing auto et le crédit de consommation classique s’impose lors du changement de véhicule. La première option est plutôt plebiscitée en tenant compte de certains critères : aspect financier et utilité. La plupart des voitures sont soumises à un contrat de leasing à travers la location en LLD (location longue durée) ou LOA (location avec option d’achat). L’établissement de crédit propose le financement et le fonctionnaire est le principal conducteur. L’emprunteur de la fonction publique loue sa voiture pendant une période définie et le prix est limité à la distance effectuée (incluant en totalité ou partiellement les entretiens compris dans le loyer ainsi que l’assurance auto). Au terme du contrat de LOA, il peut racheter son véhicule. Durant le contrat, le fonctionnaire peut s’en servir suivant ses besoins. Il peut personnaliser la voiture (finitions, options et couleurs). Le coût d’un leasing varie de 100 euros (premiers modèles) par mois à plus de 1 000 euros (voiture haut de gamme). Dans le cas d’un crédit auto, le fonctionnaire achète une voiture et rembourse le coût sur une période déterminée (5 ans en moyenne). Tous les mois, il se charge de l’assurance, de la consommation de carburant et de l’entretien de la voiture. Une fois son crédit soldé, il profitera d’une valeur de revente.