Blog

Comment acheter une voiture en Allemagne ?

Pays d’origine de nombreux constructeurs automobiles, pour ne citer que BMW, Mercedes Benz et Audi, l’Allemagne est une destination de plus en plus appréciée pour faire l’achat d’une voiture. Acheter sa nouvelle voiture en Allemagne permet de faire des économies sur le prix, le pays est aussi réputé pour la qualité de ses véhicules neufs et d’occasion. Comme tout achat, l’importation d’une voiture depuis l’Allemagne nécessite de bien comprendre les démarches à suivre. Dans cet article, on vous explique tout sur l’achat d’une voiture en Allemagne. Comment s’y prendre ? Quelles sont les procédures à suivre ?

Pourquoi acheter sa voiture en Allemagne ?

Acheter une voiture en Allemagne procure un double avantage : financier tout d’abord, puis pour la qualité. En raison d’une offre supérieure à la demande, le prix de vente d’une voiture achetée outre-Rhin, peu importe la marque, qu’elle soit japonaise, française, coréenne, italienne ou allemande, est 30 % moins cher.

Cette offre pléthorique s’explique d’abord par le fait que les fabricants allemands sont friands des nouvelles technologies. Leur collection est donc renouvelée et élargie régulièrement avec des modèles plus performants, intégrant de nouvelles options. Il y a aussi le fait que les Allemands changent régulièrement de voiture pour avoir un modèle plus récent. Tout ceci fait mécaniquement baisser les prix.

La qualité fait aussi partie des atouts des véhicules allemands. Ils bénéficient souvent d’un bon suivi technique et ont un faible kilométrage. Ce qui explique le fait qu’ils sont en parfait état.

Comment faire pour acheter une voiture en allemagne

Comment faire pour acheter une voiture en Allemagne ?

Que vous décidiez d’acheter une voiture d’occasion ou une voiture neuve en Allemagne, trois alternatives s’offrent à vous notamment : s’adresser directement à un particulier, acheter auprès d’un concessionnaire ou faire appel à un mandataire en passant par Mandataire-auto.com, par exemple.

Dans les deux premiers cas, vous opérez vous-même les démarches, c’est-à-dire que vous vous lancez seul dans la recherche d’une voiture à acheter sur le marché allemand. Selon le cas, vous devez vous rendre sur place pour démarcher les concessionnaires et les parcs d’occasion ou faire la recherche sur internet, sur des sites spécialisés. Dans l’un comme dans l’autre cas, la barrière de la langue est l’un des obstacles à affronter. Il vous faudra parler anglais, et idéalement allemand. Les formalités et les documents seront effectivement établis en allemand. Un autre inconvénient en choisissant ces deux options est de devoir évaluer vous-même le véhicule. Vous devez alors avoir l’expertise nécessaire pour le faire.

Enfin, acheter votre voiture en Allemagne par vous-même vous oblige aussi à prendre en charge les démarches administratives. Ce qui ne sera pas toujours simple.

La meilleure option pour importer une voiture d’Allemagne reste donc le passage par le mandataire auto ou courtier auto. C’est un professionnel de confiance qui met à votre profit ses relations bien ficelées pour vous dénicher la meilleure offre. En plus de vous aider à trouver le modèle de voiture que vous recherchez, avec les options que vous désirez, il peut aussi négocier pour vous des prix plus intéressants. Les remises peuvent aller jusqu’à 40 %.

En mettant à votre disposition le carnet de la voiture, le mandataire vous permet aussi d’avoir l’historique complet de celle-ci afin d’évaluer sa qualité. Enfin, le mandataire ayant son représentant sur place vérifiera également pour vous l’état de la voiture. Donc, vous n’aurez aucune inquiétude à avoir concernant la qualité du véhicule. Celle-ci a déjà été validée par le représentant sur place.

Et bien évidemment, recourir à un mandataire pour acheter votre voiture en Allemagne vous évite aussi de vous rendre sur place et de vous occuper des formalités relatives à l’achat. Il s’occupera de tout, depuis la recherche de la voiture jusqu’à l’immatriculation, en passant par la livraison de la voiture, etc.

Les démarches à respecter pour importer une voiture en Allemagne

Acheter sa voiture en Allemagne nécessite d’accomplir certaines démarches. Celles-ci sont effectuées à l’achat, à la récupération et à l’immatriculation du véhicule.

Les démarches au moment de l’achat d’une voiture en Allemagne

Comme la France et l’Allemagne sont toutes les deux des pays membres de l’Union européenne, l’achat d’une voiture en Allemagne ne fait pas l’objet de formalités douanières. Vous pouvez directement la faire parvenir en France sans démarche particulière. C’est seulement lorsque la voiture arrive sur le sol français que vous devez effectuer les démarches d’immatriculation.

Néanmoins, il est nécessaire de récupérer certains documents auprès du vendeur : la carte grise allemande, le contrat de vente traduit en allemand en 2 exemplaires, le certificat d’homologation communautaire de la voiture, la preuve du contrôle technique ou TUV si la voiture a plus de 4 ans et la facture établie par le vendeur.

L’immatriculation provisoire doit aussi être effectuée en Allemagne pour bénéficier d’une plaque temporaire permettant de faire le voyage entre l’Allemagne et la France. Celle-ci s’appelle « Kurzkennzeichen » et coûte 30 €. La carte grise provisoire reste valide jusqu’à l’obtention du certificat d’immatriculation définitif. Il faut aussi souscrire une police d’assurance allemande à votre nom. En passant par un mandataire, vous serez épargné de ces démarches.

Au moment de la récupération du véhicule

Selon l’option que vous avez choisie, la récupération s’effectue par vos soins en Allemagne, chez le mandataire, au point de livraison le plus proche ou à votre domicile.

Une fois que la voiture arrive en France, vous avez 15 jours pour le déclarer aux impôts et 30 jours pour l’immatriculer.

Vous devez ainsi déclarer votre voiture au centre des impôts et vous acquitter de la TVA si elle a moins de 6 mois ou moins de 6 000 km, mais vous pourriez vous faire rembourser au moment de l’immatriculation. En France, son taux est de 20 %. Le fisc doit délivrer un quitus fiscal qui indique que la voiture est en situation régulière par rapport à la TVA. Ce document est nécessaire pour l’immatriculation.

Si le véhicule a plus de 4 ans, le contrôle technique en France est obligatoire même s’il a déjà été fait en Allemagne.

Au moment de l’immatriculation

Vous avez 30 jours à compter de la réception de la voiture pour effectuer les démarches liées à l’immatriculation en France. La demande se fait en ligne et nécessite l’envoi d’une copie numérique des documents suivants : le certificat d’immatriculation allemand, un justificatif de domicile de moins de 6 mois, la demande de certificat d’immatriculation ou Cerfa n°13750, le justificatif de vente, la preuve du contrôle technique de moins de 6 mois, le certificat de conformité communautaire et le quitus fiscal.