Blog

De quelles informations est composée la carte grise allemande ?

Les voitures allemandes font partie des voitures les plus demandées au monde et pour cause, elles font partie des meilleures. Lorsque vous achetez une voiture en Allemagne, vous avez droit à une carte grise. Il s’agit d’un certificat d’immatriculation qui fait office de carte d’identité de votre véhicule. Il matérialise son autorisation de circuler sur un territoire donné et peut être sujet à de nombreuses demandes. Ainsi, en raison de la non-maîtrise de la langue par tout le monde, il est parfois difficile de décoder les informations contenues sur une carte grise allemande. Découvrez dans cet article les informations à lire sur une carte grise allemande.

Les informations personnelles du propriétaire du véhicule

De quelles informations est composée la carte grise allemande Pour comprendre un certificat d’immatriculation allemand, il est d’abord important de savoir que la carte grise allemande est composée de deux parties, l’une relative aux informations du propriétaire du véhicule et l’autre se référant aux caractéristiques du véhicule. On y lit l’intitulé Fahrzeugbrief pour la première partie et Fahrzeugshein pour la seconde partie. La première partie renseigne sur le titulaire du certificat d’immatriculation. Dans la case A, il est mentionné un numéro d’identification du véhicule. C’est un numéro composé de chiffres et de lettres en majuscules grâce auquel votre véhicule pourrait être retrouvé facilement en cas de vol. Tout juste en bas, il y a la case B qui indique la date de la toute première immatriculation du véhicule.

Ensuite, les cases C retracent les informations personnelles du propriétaire. En C.3.1, il est fait mention des prénoms de l’utilisateur par ordre d’inscription sur l’acte de naissance. Cette étape du processus vise à identifier clairement le propriétaire sans faire d’erreur. En dessous, il y a la case C.3.2 où vous trouverez le nom de famille de ce dernier inscrit en grands caractères. Logiquement vous trouverez à la suite, ses date et lieu de naissance avec l’indication qui atteste qu’il est bien le propriétaire du véhicule. On retrouve ensuite son adresse marquée en caractères d’imprimerie de même que le pays d’origine en l’occurrence l’Allemagne.

Les informations techniques du véhicule

À partir de la case D, commencent les détails concernant l’identité du véhicule. Ainsi donc, selon que le véhicule soit de marque Porsche, Audi, Kia, Toyota, etc., vous le saurez en lisant dans la case D.1. En D.2, vous lirez la variante, le type et la version du véhicule, si ces informations sont disponibles. Tout juste après, la case qui vient, la D.3, vous renseigne sur la dénomination commerciale exacte du véhicule et des informations sur le constructeur automobile. S’il s’agit d’une Toyota Carina, d’une Porsche Cayenne, d’une Toyota RAV4, etc., c’est à ce niveau que vous le saurez.

Par ailleurs, dans la case E, vous avez le numéro d’immatriculation de la voiture. La case J qui suis vous informe sur la catégorie de votre véhicule selon que la plaque soit une AC, une CE, une AA, etc. Vous trouverez ensuite la catégorie d’émission du véhicule, puis le type de carburant que son moteur consomme en P.3, suivi du code de référence et d’autres informations complémentaires. La case suivante vous renseigne sur la longueur du véhicule, le volume du réservoir, la vitesse maximale, la hauteur, etc. Puis vous lirez la masse en kilogrammes du véhicule sans charge suivi de la charge maximale autorisée.