Voitures électriques bien choisir !

Le but de ce dossier est de vous proposer un aperçu des voitures électriques qui seront commercialisées dès l’an prochain. Nous passerons en revue les différents modèles qui ont le plus fait parler d’eux au cours des 12 derniers mois. Ces modèles phares seront, pour la plupart, les ambassadeurs des grands constructeurs dans le monde électrique, c’est pourquoi ils revêtent une importance considérable pour ceux-ci.

Nous présenterons ces véhicules par ordre de leur future apparition sur le marché et pour chacun d’entre eux nous ferons un récapitulatif de ses caractéristiques principales afin de faciliter les comparaisons.

Les voitures électriques : ce n’est pas une nouvelle mode

Jamais on n’aura autant parlé des voitures électrique que depuis ces deux dernières années. Et la tendance a été on ne peut plus confirmée cette semaine lors du salon de Francfort.

Boosté par la nouvelle vague écologiste, ce type de véhicule intéresse de plus en plus les constructeurs désireux de « verdir » leur image. En effet, à l’heure ou le taux de CO2 rejeté par un véhicule devient l’un des principaux critères, voire le principal mis en avant par ceux-ci, quoi de plus vendeur que d’afficher fièrement un taux de 0g de CO2 par kilomètre parcouru ?

Un autre critère, certes lié au premier mais qui explique également la montée en force des véhicules électriques est bien sûr la consommation de carburant et le coût d’utilisation réduits.

Avec un véhicule électrique, rouler 150km ne vous coûtera qu’un euro soit environ 8 fois moins cher qu’avec un Diesel raisonnable ! Sans compter les frais d’entretien quasiment nuls sur un moteur électrique. On comprend tout de suite mieux l’enjeu économique (et marketing) de ce type de véhicule…

Note : ce dossier étant consacré exclusivement aux véhicules électriques, nous n’aborderons pas ici les véhicules hybrides tels que la Toyota Prius ou la Honda Insight.

Voitures électriques : Lumeneo Smera

La Smera a fait beaucoup parlé d’elle ces derniers temps. Cette citadine française est un savant mélange de moto et d’auto. En effet, même si elle possède 4 roues comme une automobile, elle se distingue par la possiblité de s’incliner dans les virages, comme une moto. En outre, elle est aussi large qu’un deux-roues et, de fait, n’accueille que deux passagers assis l’un derrière l’autre.

Ce petit véhicule très sympathique est d’ores et déjà disponible à la vente. Les premières livraisons auront lieu à la fin de l’année 2009.

Voitures électriques : Bolloré Pininfarina Bluecar

Présentée pour la première fois au mondial de Paris 2008 sous le pseudo B0, cette voiture électrique sera proposée dans un premier temps en leasing dès la fin de l’année prochaine. Les réservations sont d’ailleurs déjà ouvertes sur le site internet du fabricant.

Concue en partenariat avec Pininfarina, cette auto se distingue par sa batterie Lithium Métal Polymère (L.M.P.) unique au monde (brevet déposé) qui permet de stocker, à poids équivalent, jusqu’à cinq fois plus d’énergie qu’une batterie traditionnelle (données constructeur). De plus, elle intègre des capteurs solaires sur le toit et sur le capot avant qui lui permettent d’augmenter son autonomie.

Fiche technique de la Bolloré Pininfarina Bluecar :

  • Dimensions : 3,65 x 1,72 x 1,60 m
  • Poids : N.C
  • Nombre de places : 4
  • Puissance : N.C
  • Couple : N.C
  • 0 à 60 km/h : 6,3 s
  • Vitesse maxi : 130 km/h (bridée)
  • Batteries : Lithium Métal Polymère (LMP)
  • Recharge : 6 heures sur prise classique. 2 heures sur bornes de
  • recharge rapide. 5 min pour 25 km.
  • Autonomie maxi : 250 km
  • Commercialisation : immédiate. Livraisons juin 2010
  • Prix : 330€/mois

Voitures électriques :  Nissan Leaf

Dévoilée au monde entier le 2 août dernier, la Nissan Leaf pourrait incarner à elle seule le tournant électrique pris par tous les constructeurs. De fait, il s’agit là du premier véhicule d’un grand constructeur à avoir été développé spécifiquement comme un véhicule électrique dès sa conception. En effet, pour l’instant la plupart des fabricants se contentent de greffer un moteur électrique sur un véhicule existant.

Fiche technique de la Nissan Leaf :

  • Dimensions : 4,45 x 1,77 x 1,55 m
  • Poids : N.C
  • Nombre de places : 5
  • Puissance : 107 ch
  • Couple : 280 Nm
  • 0 à 100 km/h : N.C
  • Vitesse maxi : 140 km/h
  • Batteries : lithium-ion
  • Recharge : 8 heures sur prise classique. 80% en 30 minutes
  • Autonomie maxi : 160 km
  • Commercialisation : début 2010 aux Etats-Unis et au Japon. Un peu
  • plus tard en Europe.
  • Prix : 20.000€ env.

Voitures électriques : Chevrolet Volt / Opel Ampera

La Chevrolet Volt fait parler d’elle, à juste raison depuis plus d’un an maintenant. Cette voiture est une hybride-série, c’est-à-dire qu’il s’agit bien d’une voiture à propulsion 100% électrique, mais sa particularité est d’utiliser un petit moteur thermique pour recharger ses batteries en roulant. La recharge est bien sûr également possible à l’arrêt sur une prise électrique classique.

Ce système lui confère notamment une autonomie beaucoup plus élevée qu’un véhicule électrique, ainsi qu’une consommation de carburant bien plus faible qu’un véhicule thermique. Le meilleur des deux mondes ?

Initialement prévue pour 2010, la Chevolet Volt sera finalement commercialisée en 2011 aux Etats-Unis et en Europe. La version européenne sera rebadgée Opel Ampera.

Fiche technique de la Chevrolet Volt / Opel Ampera :

  • Dimensions : N.C
  • Poids : N.C
  • Nombre de places : 5
  • Puissance : 150 ch
  • Couple : 370 Nm
  • 0 à 100 km/h : N.C
  • Vitesse maxi : 160 km/h (bridée)
  • Batteries : lithium-ion
  • Recharge : 3 heures sur prise classique
  • Autonomie maxi : 65 km sur batteries. 480 km avec batteries + essence.
  • Commercialisation : début 2011
  • Prix : 35.000€ env.

 

Voitures électriques  Fisker Karma

our terminer ce dossier, place au rêve avec cette splendide GT électrique. La Fisker Karma, comme la Chevrolet Volt est une hybride-série, mais nous arrêterons là la comparaison tant la Karma est autrement plus exclusive que la Chevrolet.

Cette GT est donc propulsée par deux moteurs électriques placés au niveau de l’essieu arrière pour une puissance totale de 403 ch ! Un puissant moteur thermique avec technologie Q Drive vient recharger les batteries en cas de besoin. Il s’agit d’un 2 litres GM de 265 ch. Evidemment, les batteries peuvent également être rechargées sur secteur, ce qui permet de se passer complètement d’essence.

A noter qu’une version cabriolet a également été annoncée.

Fiche technique de la Fisker Karma :

  • Dimensions : 4,99 x 1,98 x 1,33 m
  • Poids : N.C
  • Nombre de places : 4
  • Puissance : 403 ch
  • Couple : N.C
  • 0 à 100 km/h : 6 s
  • Vitesse maxi : 153 km/h sur batteries. 200 km/h (bridée) avec moteur thermique actif.
  • Batteries : lithium-ion
  • Recharge : 8 heures sur prise classique
  • Autonomie maxi : 80 km sur batteries. 480 km avec batteries + essence (4,2 l/100 km).
  • Commercialisation : Immédiate. Livraisons courant 2010
  • Prix : 90.000€ env.

Voitures électriques Conclusion : voitures électriques, oui mais…

Voila nous avons donc fait le tour de toutes les nouveautés électriques de l’an prochain. Si le développement de ce type de véhicule peut paraître enthousiasmant pour l’avenir de la planète (et de nos poumons), plusieurs problèmes restent encore à résoudre…

Les tarifs

Le premier souci est sans conteste le tarif de ces voitures. Celui-ci est dû en partie au prix des batteries, qui s’élève en moyenne au tiers du prix du véhicule. Cependant des solutions de location de batteries sont déjà à l’étude chez certains constructeurs. Ces solutions seraient apparamment très bénéfiques pour le porte-monnaie de l’acquereur.

L’autonomie

Autre souci : l’autonomie de ce type de véhicule qui les cantonne toujours à la ville, ou en tout cas à de courts trajets. Nul doute que les constructeurs vont continuer à améliorer ce point crucial afin de permettre à l’avenir des trajets de plusieurs centaines de kilomètres… Ce n’est qu’une question de temps.

L’infrastructure

Un autre problème sera de généraliser les infrastructures de recharge, en ville comme à la campagne, afin de rendre plus commode l’utilisation de ces voitures. En effet, tout le monde ne dispose pas (encore) d’un garage équipé de prises électriques…

Bilan énergétique ?

Enfin, reste à calculer le bilan énergétique de ces autos car si leur utilisation au sens strict ne pollue pas, quid de leur fabrication et de la génération de l’électricité nécessaire à leur recharge ? Ces chiffres sont encore difficiles à évaluer…

Quoi qu’il en soit, soyons certains que les constructeurs automobiles ont encore de belles choses à nous montrer et que ces problèmes s’effaceront plus ou moins rapidement dans le futur grâce à de nouvelles technologies. 2010 ne sera qu’un début et avouons que tout celà est tout de même bien encourageant !