Mercedes invente la suspension « Magic »

Alors qu’approche le Mondial de l’automobile de Paris, les langues se délient et les constructeurs parlent de leurs futures technologies.

Mercedes et la suspension auto-adaptative

Spécialiste renommé dans le domaine de l’automobile haut de gamme, Mercedes met un point d’honneur à soigner le confort des occupants. C’est pourquoi les ingénieurs de la marque ont implémenté dès 2007 un système de suspension, nommé ABC (Active Body Control) capable de s’adapter automatiquement à l’état de la route et au comportement de l’auto. Ce système fonctionne grâce à des capteurs qui analysent 100 fois par seconde l’activité des ressorts de suspension pour adapter automatiquement leur débattement et leur résistance en fonction.

ABC (Active Body Control)
ABC (Active Body Control)

« Magic Body Control » : une évolution en intelligence

Seulement voilà : le système ABC manquait parfois de réactivité. Et c’est là que le « MBC » intervient. En effet, ce nouveau système analyse la route sur une distance de plusieurs mètres devant la voiture pour mieux anticiper les réglages de suspension. Cela est rendu possible grâce à l’installation d’une caméra numérique à l’avant de l’auto et du circuit de traitement électronique adapté (le tout pesant tout de même pas loin de 15 kg). Ainsi, à l’approche d’une petite route dégradée ou d’un dos d‘âne, les réglages seront rendus plus souples que sur une autoroute lisse par exemple.

Ce système intelligent sera commercialisé sur les Classe S et CL, avant de descendre en gamme dans les années suivantes, probablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *